Octobre 2017 | Réunion du Conseil Consultatif Régional (CCR)

Octobre 2017 | Réunion du Conseil Consultatif Régional (CCR)

RCTO-AO est un projet qui repose sur le renforcement des réseaux de personnes vivant avec le VIH (PVVIH) afin qu’ils collectent et analysent des données quantitatives et qualitatives sur les barrières d’accès au traitement et aux soins VIH.  L’objectif principal du projet est d’améliorer l’accès aux traitements antirétroviraux pour les PVVIH dans 11 pays prioritaires de l’Afrique de l’Ouest.  Ces pays sont Benin, Côte d’Ivoire, Gambie, Ghana, Guinée, Guinée Bissau, Liberia, Mali, Sénégal, Sierra Leone, et Togo.

 

Dans sa phase pratique, le projet repose dans sa dimension régionale sur la mise en place de cadres institutionnels pour appuyer, orienter, analyser et discuter les données collectées par les pays, et stockées au niveau de la base de données régionale.

 

Tout ce travail qui a pour but de produire des évidences de plaidoyer basées sur les données factuelles est mené par le Conseil Consultatif Régional (en anglais Regional Advisory Board) qui à l’image des groupes consultatifs communautaires au niveau national demeure un cadre de représentation de haut niveau d’acteurs issus d’instances de référence.

 

Afin de soutenir le projet RCTO-AO, ITPC a mis en place un Conseil Consultatif Régional (CCR), en tant que plateforme pour discuter les données recueillies, identifier quelques programmes de plaidoyer et supporter le développement et la mise en œuvre de l’agenda  de plaidoyer régional de l’ORCT. 

Le Conseil Consultatif Régional (CCR) est un organisme inclusif qui compte des représentants des institutions gouvernementales, des partenaires financières et techniques, des groupes cibles du projet, des acteurs clés de la société civile, et des experts. Il reste un cadre pour la discussion, la réflexion, les conseils et le plaidoyer. 

La structure du CCR comprend un président Innocent Laison, Directeur exécutif de l’AFRICASO, un vice-président Christine Gonhi, Présidente de la Coalition des Organisations de Femmes vivant avec le VIH en Côte d’Ivoire et les membres présents selon les catégories suivants : 

Agence Normatives : 

• L’équipe de l’ONUSIDA d’appui aux régions pour l’Afrique Occidentale et Centrale 

 • Bureau régional d’UNICEF pour l’Afrique Occidentale et Centrale 

• Bureaux de pays de l’OMS en Côte d’Ivoire 

• CCM de Côte d’Ivoire

Organisations gouvernementales : 

• Secrétariat National du SIDA en Gambie

• Programme National du SIDA en Côte d’Ivoire   

Organisations de la Société Civile :

• AFRICASO 

• ENDA SANTE

• RAME (Réseau d’Accès aux Médicaments Essentiels)

Projets Régionaux : 

• OCAL (Organisation du Corridor Abidjan-Lagos)

Partenaires du projet ORCT :

• Représentative Y+ pour l’Afrique de l’Ouest 

• COF+CI (Coalition des Organisations de Femmes vivant avec le VIH en Côte d’Ivoire)

Institut de Recherche

• Institut Régional de Recherche (PAC-CI/ANRS)

Le personnel d’ITPC et du projet ORCT-AO représentent le secrétariat du CCR.

La première réunion de cet organe s’est tenue les 26 et 27 octobre 2017 à Abidjan (Côte d’Ivoire), et avait pour objectif :

-          de mettre en place, de manière officielle, le Conseil Consultatif Régional ;

-          de présenter l’état d’avancement de la mise en place de l’Observatoire Régional ; aux membres du Conseil Consultatif Régional ;

-          de discuter et analyser les premières données collectées au niveau de l’Observatoire Régional ;

-          d’initier la réflexion sur les agendas possibles de plaidoyer, à partir des tendances qui se dégagent selon les données brutes collectées.

 

Il convient ici de rappeler que les activités en lien avec le Conseil Consultatif Régional (mise en place, fonctionnement) dans les dispositions contractuelles avec le Fonds mondial sont prévues à l’an 2 du projet.

Les responsables de ITPC ont voulu anticiper sur la mise en place du Conseil Consultatif pour booster et mieux soutenir le plaidoyer mené au niveau national par les acteurs de mise en œuvre.

 

L’atelier a démarré avec une session officielle d’ouverture qui a été marquée par les mots du de la Directrice Exécutive de ITPC Global et du représentant de la Présidente de l’Instance de Coordination Nationale des programmes financés par le Fonds mondial de lutte contre le Sida, la Tuberculose et le Paludisme de Côte d’Ivoire.

Dans leurs interventions, l’accent a été mis sur la valeur ajoutée de l’Observatoire Régional Communautaire sur le Traitement en Afrique de l’Ouest, dans l’accès au traitement à travers la responsabilisation des réseaux de Personnes vivant avec le VIH, en tant que principaux acteurs de la mise en œuvre. Ils ont aussi exhorté les membres du Conseil Consultatif Régional à jouer leur rôle de façon effective, surtout dans le cadre du plaidoyer permettant un meilleur accès au traitement antirétroviral en Afrique de l’Ouest.

 

La première présentation, qui a porté sur ITPC, a permis aux participants de mieux comprendre la mise en place de ITPC et sa mission depuis sa création en 2003. Ainsi ont suivis plusieurs autres présentations, en vue de permettre au Conseil Consultatif Régional d’avoir une meilleure compréhension de l’état d’avancement du projet, essentiellement centrées sur : - le but, les objectifs et les activités du projet – et le modèle d’opérationnalisation de l’Observatoire Régional Communautaire sur le Traitement.

Une session a permis au Conseil Consultatif Régional de partager sa compréhension du plaidoyer, à partir de la définition opérationnelle et l’identification des cibles potentielles de plaidoyer.